QUI SOMMES-NOUS  |  Notre stratégie

Notre stratégie

 

Le Centre d’accueil et de soins hospitaliers (CASH) de Nanterre et l’Etablissement public de santé (EPS) Roger Prévot ont approuvé le projet de constitution d’un groupe hospitalier rassemblant sur un même site, à Nanterre, les deux établissements, à horizon 2021-2022.

Ce projet, notamment dans ses dimensions architecturales et médicales, est unique en Ile-de-France.
Il apporte une réponse à deux priorités de santé publique :

  • consolider l’ensemble des activités de médecine, d’obstétrique, de soins critiques, de santé publique et de gériatrie portées par le CASH de Nanterre- Hôpital Max Fourestier.
  •  rapprocher les lieux d’hospitalisation des patients aujourd’hui accueillis à Moisselles (Val d’Oise), au plus près de leur lieu de vie dans le Nord Hauts de Seine, proposer des lieux d’accueil modernes et adaptés aux besoins des patients et améliorer leur accès aux soins somatiques, grâce à l’adossement aux services de court séjour du CASH de Nanterre-Hôpital Max Fourestier.

Soutenu par un ambitieux volet architectural, ce projet prévoit :

La réinstallation de l’ensemble des activités du CASH et de l’EPS Roger Prévot dans des bâtiments neufs ou entièrement rénovés

afin d’offrir à tous les patients du Nord des Hauts-de-Seine, l’accès à un plateau technique hospitalier attractif, performant, efficient, et proposant des conditions d’accueil modernisées pour l’ensemble de ses disciplines. Ce projet organise également l’ouverture du site sur la ville dans le cadre d’un projet urbain intégré ville/hôpital.

Le développement d’une offre de soins unique en France

  • Une offre de court et moyen séjour : urgences, cardiologie, diabétologie, médecine interne, infectiologie, gériatrie aigue, gastroentérologie et endoscopie, maternité (niveau 1) et soins aigus (surveillance continue, soins intensifs de cardiologie, hospitalisation de très courte durée), soins de suite et réadaptation, avec un axe fort sur le développement de l’ambulatoire, de l’innovation et la coordination des parcours de soins.
  • Une offre de santé publique : centre de lutte anti-tuberculeuse (CLAT), permanence d’accès aux soins de santé (PASS), centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic du VIH (CeGIDD), centre de prévention et de diagnostic des pathologies chroniques (Vit’al) et Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA), unité sanitaire de la Maison d’Arrêt de Nanterre.
  • Une offre médico-sociale en gériatrie (EHPAD, USLD)
  • Une offre d’accueil, d’orientation et de prise en charge sociale et médico-sociale des personnes sans abri : Centre d'Hébergement et d'Accueil des Personnes Sans Abri (CHAPSA) et consultation médicale, Lits Halte Soins de Santé (LHSS), Centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) médico-social, Plateforme d’évaluation sociale, médicale et psychiatrique, Accueil de jour et accueil douche, Service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS) et Résidence sociale
  • Un campus regroupant les instituts de formation (IFSI, IFAS, IFAP) et la Fondation pour la recherche sur la précarité et l’exclusion sociale du CASH
  • Et une offre de soins en psychiatrie, avec le projet de reconstruire, sur le site du CASH, l’Hôpital Roger Prévot et de regrouper dans un bâtiment neuf, l’ensemble des activités des sept secteurs de psychiatrie des deux établissements.

Ce projet s’accompagnera d’un renforcement de l’efficience de l’établissement en vue de son retour progressif à l’équilibre financier.

Une structure regroupant 952 lits et places

Pôle hospitalier : 473 lits et places
Médecine - 122 lits
Obstétrique - 24 lits
SSR - 40 lits
Psychiatrie - 67 lits et places
USLD - 80 lits
EHPAD - 120 lits
Pôle d’accueil, d’hébergement et de réinsertion des personnes sans abri : 479 lits et places.

Un Hôpital à taille humaine : 1 400 professionnels à votre service

178 médecins et internes
863 personnels soignants
47 personnels médico-technique
67 personnels éducatifs et sociaux
122 personnels techniques et ouvriers

Une activité soutenue

34 618 passages aux urgences
1 332 naissances
106 180 consultations
12 108 séjours

Un plateau technique performant

1 pharmacie à usage intérieur
1 plateau de biologie
1 salle de radiologie conventionnelle et deux systèmes mobiles de radiologie conventionnelle
1 scanner
1 IRM
2 échographes dont 1 échographe 3D à la maternité
1 bloc opératoire

Un partenaire économique

152 108 158 € de budget en 2018

La direction de l'Hôpital et l'ensemble des équipes médicales et paramédialces sont engagées dans la démarche Qualité et Sécurité des Soins, avec la volonté de donner une dimension humaine et participative à la relation construite avec les patients et leurs proches.

L'Hôpital Max Fourestier du Centre d’Accueil et de Soins Hospitaliers de Nanterre oriente sa politique qualité vers la sécurité, le respect des droits et la bientraitance du patient hospitalisé. Il s’engage à répondre aux orientations et directives des tutelles et aux exigences réglementaires propres à ses activités.

Les engagements retenus pour l’année 2018 sont :

  • Renforcer la sécurité des soins (prise en charge médicamenteuse du patient, poursuite du déploiement du dossier informatisé du patient, renforcement de l’identitovigilance),
  • Poser les premiers jalons d’une démarche de Certification commune au sein du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) : formations communes, outils partagés entre les établissements.
  • Respecter les droits du patient et évaluer sa satisfaction,
  • Mettre en œuvre les préconisations formulées dans le rapport de Certification,
  • Améliorer la sécurisation de l’établissement,
  • Favoriser les démarches d’évaluation et la dynamique d’amélioration.

Ces engagements constituent le socle du programme qualité et sécurité des soins 2018.

La gouvernance de la démarche est assurée par le comité Qualité et Sécurité des Soins qui s’articule avec le délégué qualité et risques de l’établissement.

Les représentants des usagers sont étroitement associés à la démarche.

 

Rapport de certification

 Consultez le rapport de certification

 

 

INDICATEURS TRANSVERSAUX DE QUALITE ET SECURITE DES SOINS

 

 

 

Afin d’assurer la meilleure prise en charge possible au plus près de chez vous tout en organisant le recours rapide à des hyperspécialités, le Centre d'Accueil et de Soins Hospitaliers - Hôpital Max Fourestier est engagé dans une politique de partenariats qui lui permet de mobiliser un réseau élargi de professionnels : 

  • Les établissements de santé du territoire notamment :
    • Le groupement hospitalier de territoire (GHT) sud Val d’Oise – nord Hauts-de-Seine, qui regroupe le Centre hospitalier d’Argenteuil, le Groupement hospitalier Eaubonne Montmorency, l’Hôpital de Taverny et l’EPS Roger Prévot ;
    • L’Assistance Publique- Hôpitaux de Paris, en particulier l’Hôpital Louis Mourier au sein du Groupement hospitalier universitaire Paris Nord Val de Seine
    • Le Centre hospitalier Rives de Seine et l’Hôpital Foch.
  • Les centres municipaux de santé (Nanterre, Bezons, Gennevilliers)
  • Les réseaux : Périnat’92, Diabète 92, COREVIH Ile-de-France Ouest …

Fort de son histoire et des synergies qui se sont créées dès l’origine entre le social et le sanitaire, le Centre d’accueil et de soins hospitaliers de Nanterre –Hôpital Max Fourestier joue aujourd’hui un rôle pilote dans l’approche sanitaire et sociale.

Le travail coordonné de professionnels du sanitaire, de la psychiatrie et du social autour des usagers représente une approche novatrice qui donne à cet établissement un rôle d’expert au niveau régional et en fait un lieu ressource pour les chercheurs ou les professionnels.