OFFRE MEDICO-SOCIALE  |  Un projet innovant

Un projet innovant

Unique établissement hospitalier en France à disposer d’un statut sui generis à la fois sanitaire et social, le CASH offre des structures propices au développement de confluences entre la prise en charge médicale et l’insertion sociale dans une dynamique globale de synergie sanitaire et sociale.

Une histoire porteuse d’innovations

Le secteur médico-social du CASH est depuis son origine porteur d’innovations :

  • Création du Centre d’hébergement et d’assistance aux personnes sans-abri (CHAPSA) en 1955 par le Préfet de Police suite à l’appel de l’abbé Pierre
  • Création en 1984 de la première consultation médicale de France réservée aux personnes sans domicile
  • Création des lits infirmiers en 1992 ;
  • Conception en 1993 du Samu social de Paris (115)

Un projet structurant pour l’avenir renforçant la synergie sanitaire et sociale

Mis en œuvre sur la période 2014-2020, le projet social du PAOSM est porteur d’innovations sociales et médicales :

  • Recentrage sur son cœur de mission afin de déployer une offre de services « à taille humaine » en améliorant par la même occasion la qualité du service rendu et en portant un objectif fort d’humanité et de dignité dans l’accueil de ses publics les plus vulnérables ;  
  • Développement de structures expérimentales ou innovantes  renforçant les synergies entre le sanitaire, le médico-social et le social ;
    • Création de la plateforme d’évaluation sociale médicale et psychiatrique
    • Création d’un centre d’hébergement et de réinsertion à caractère médico-social (CHRMS) ;
    • Montée en charge de l’Institut de la précarité et de l’exclusion sociale.
  • Renforcement de la dimension partenariale (Service intégré d’accueil et d’orientation, villes de Nanterre et de Paris, associations, transporteurs, etc.). La Plateforme d’évaluation sociale, médicale et psychiatrique sera l’interlocuteur privilégié dans l’orientation des usagers vers nos structures.
  • Renforcement de la démarche qualité.

Fondé sur la pluridisciplinarité des professionnels du CASH et constituent, pour cette raison, un véritable laboratoire d’idées pour développer encore de nouveaux types d’accompagnement au service des usagers au-delà des cloisonnements professionnels.